Retour à la version standard

Taille de la police : 

Fond : 

Texte : 

Rentrée universitaire 2020 à l'heure du Covid-19

M. Yves Détraigne souhaite appeler l'attention de Mme la ministre de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation sur les difficultés que rencontrent les universités françaises, à l'aune des taux inédits de réussite du baccalauréat de la session 2019-2020. En effet, plus de 700 000 bacheliers se sont s'inscrits dans un établissement d'enseignement supérieur, soit une hausse de près de 8 % par rapport à l'année précédente. Une partie des étudiants ont repris les cours fin août 2020 et d'autres début septembre 2020. D'autres encore sont attendus dans les prochains jours. Or, malgré le Covid-19, les universités sont invitées à privilégier l'enseignement en présentiel, tout en appliquant les mesures barrière. Cela ne va pas sans poser des problèmes logistiques et d'effectifs importants pour les universités, dont la priorité doit, cette année, se porter sur ces nouveaux venus qui ont besoin d'un accompagnement plus dense et d'une présence après leur année de terminale qui a été perturbée par le Covid-19. Par conséquent, il lui demande de quelle manière elle entend accompagner ces établissements afin d'assurer à ces jeunes diplômés des conditions d'études optimales dans le supérieur.

Question n° 17848 adressée à Mme la ministre de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation publiée le 17/09/2020