Retour à la version standard

Taille de la police : 

Fond : 

Texte : 

Bon fonctionnement de Pôle emploi

M. Yves Détraigne souhaite appeler l'attention de Mme la ministre du travail, de l'emploi et de l'insertion sur les inquiétudes soulevées par les représentants syndicaux de Pôle emploi. En effet, avec la crise économique sans précédent qui va faire suite à la pandémie, l'établissement va devoir faire face à une augmentation massive du chômage, mais aussi à un basculement important des inscriptions vers la catégorie A (sans emploi), situation plus complexe à traiter dans un contexte de baisse important de la création d'emploi. En outre l'arrêt du dispositif d'activité partielle dont bénéficient 12,1 millions de salariés risque également d'accélérer cette arrivée massive d'inscriptions à Pôle emploi. Ce sont déjà 500 000 emplois qui ont été détruits entre janvier et mai 2020. Pour que l'établissement public soit à même de relever ce défi, il doit impérativement disposer des ressources nécessaires pour faire face à la demande, notamment les ressources financières nécessaires à la formation des personnels qui devront être recrutés. Il semblerait qu'à l'heure actuelle, et après trois années de baisses des effectifs, les conseillers en charge de l'indemnisation des publics et ceux en charge de leur inscription et de leur accompagnement soient déjà en nombre insuffisant. Aussi, il lui demande de bien vouloir donner à Pôle Emploi les moyens nécessaires lui permettant d'assurer une bonne prise en charge de la population victime de la crise économique.

Question n° 17282 adressée à Mme la ministre du travail, de l'emploi et de l'insertion, publiée le 16/07/2020