Retour à la version standard

Taille de la police : 

Fond : 

Texte : 

Avenir de Radio France

M. Yves Détraigne souhaite appeler l'attention de M. le ministre de la culture sur la grève qui perturbe l'antenne de radio France depuis le 25 novembre 2019. Alors que cette entreprise se porte bien et connaît une progression de son audience, sa direction a en effet annoncé un plan de restructuration autour d'un plan d'économies de 60 millions d'euros qui se traduirait notamment par la suppression de 299 emplois. Pour remplir ses missions de service public, Radio France a besoin de moyens. Or, elle a consenti à des réductions d'effectifs sous la présidence précédente tout en réussissant à revenir, l'an passé, à l'équilibre de ses finances après la suppression de près de 300 postes déjà. Aujourd'hui ses salariés s'inquiètent de devoir encore faire plus avec moins, ce qui ne pourra pas se faire sans une dégradation des conditions de travail et du service public. L'ensemble des syndicats de Radio France se sont opposés à ce plan craignant qu'il se fasse au détriment de la culture, de la création, de l'information. Considérant l'importance de soutenir le service public radiophonique qui joue un rôle essentiel en termes d'information, de création et de culture, il lui demande de quelle manière il entend oeuvrer aux côtés des dirigeants de Radio France pour résoudre cette crise.


Question n° 13611 adressée à M. le ministre de la culture publiée le 26/12/2019