Retour à la version standard

Taille de la police : 

Fond : 

Texte : 

Homologation du cuivre en viticulture biologique II

Lettre à François De Rugy, ministre de la Transition écologique et solidaire, Nathalie Loiseau, ministre des Affaires européennes et Stéphane Travert, ministre de l'Agriculture, sur  la nécessité de défendre la position des viticulteurs biologiques lors des négociations sur le renouvellement de l'homologation du cuivre avec nos partenaires européens.

Saisines signées par 14 parlementaires de la Champagne

Télécharger la saisine

Lettres adressées le 10 octobre 2018 – réponse en date du 23 octobre 2018

La ministre des affaires européennes confirme qu'elle défendra la mise en place d'un système de lissage pluriannuel dans les futures négociations...

Télécharger la réponse ministérielle

Réponse en date du 21 janvier 2019 du ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation

Télécharger la réponse ministérielle

Didier Guillaume se dit prêt à travailler à l'élaboration d'une feuille de route pour accompagner les professionnels dans une transition vers une moindre dépendance au cuivre.

Réponse en date du 20 février 2019 du ministre de la Transition Ecologique et Solidaire

Télécharger la réponse ministérielle

François de Rugy confirme le choix de l'Union européenne, à savoir une ré-homologation pour 7 ans, à raison de 4 kg/an, avec lissage possible pour les cultures pérennes.

Nouvelle saisine effectué par les 14 parlementaires de la champagne en date du 27 avril 2019 demandant à ce que la décision européenne soit appliquée strictement dans notre pays et qu'il n'y ait pas de surtransposition...

Télécharger la saisine...