Alternative content

Get Adobe Flash player

 

 

  

Application de la loi sur la fin de vie de 2016

Lettre à Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, sur un manquement dans l'application de la loi de 2016 créant de nouveaux droits en faveur des malades et des personnes en fin de vie. Il semblerait, en effet, que, deux ans après la promulgation dudit texte et un an et demi après la publication de son décret d'application , la plupart des établissements de santé n'aient pas encore actualisé les informations relatives aux directives anticipées.

Lettre adressée le 6 février 2018 - accusé de réception en date du 9 mars 2018

Saisines

Retour en haut de la page