Alternative content

Get Adobe Flash player

 

 

  

Suppression des contrats aidés

Lettre à Muriel Pénicaud, ministre du Travail, demandant de sursoir à la décision de supprimer les contrats aidés, décision trop préjudiciable aux collectivités territoriales. Sans contrats aidés, les communes rurales n'auront pas les moyens d'embaucher pleinement les agents qui leur permettaient d'assurer les services à la population qu'elles avaient mis en place, notamment ceux imposés arbitrairement par l'Etat pour la réforme des rythmes scolaires. Cette décision arbitraire impacte, une nouvelle fois, directement – et sans concertation – les collectivités publiques, déjà asphyxiées par la baisse des dotations de l'État et à qui le Président de la République demande de contribuer encore aux efforts financiers de redressement de la France.

Lettre commune avec Françoise Férat et René-Paul Savary adressée le 30 août 2017

Saisines

Retour en haut de la page