Alternative content

Get Adobe Flash player

 

 

  

Statut des collaborateurs parlementaires

Lettre à François Bayrou, ministre de la Justice, lui demandant d'intégrer des mesures concrètes en faveur des collaborateurs parlementaires à son projet de loi de moralisation de la vie politique en cours de rédaction.

Le gouvernement ayant choisi d'intégrer dans son texte une disposition législative visant à interdire les emplois familiaux, il convient d'aller au bout de cette logique. Un nombre important de députés n'ayant jamais été élus va entrer à l'assemblée nationale. Ils auront besoin d'être accompagnés par des collaborateurs diplômés et/ou expérimentés. Pour cela, et pour lever le soupçon pesant sur l'ensemble de cette profession depuis la révélation de quelques affaires, il paraît temps que les collaborateurs bénéficient d'un véritable encadrement de leur travail et d'une convention collective.

Lettre adressée le 6 juin 2017 – en attente de réponse

Saisines

Retour en haut de la page