Alternative content

Get Adobe Flash player

 

 

  

Éradication de la minorité ouïghoure en Chine

 

M. Yves Détraigne souhaite appeler l'attention de M. le ministre de l'Europe et des affaires étrangères sur la situation du peuple ouïghour, minorité musulmane habitant majoritairement dans la région du Xinjiang qui est aujourd'hui sujette à des persécutions inacceptables de la part des autorités pékinoises. À la question écrite n° 17524 d'une sénatrice, il est répondu que le Gouvernement français, particulièrement préoccupé par l'ensemble des documents relayés par la presse sur le système répressif mis en place dans cette région à l'encontre de ce peuple, a dénoncé à plusieurs reprises cette situation, notamment dans les enceintes de l'Organisation des Nations unies (ONU). Le Gouvernement aurait ainsi demandé la fermeture des camps d'internement au Xinjiang et exhorté la Chine à recevoir le bureau de la Haute Commissaire des Nations unies aux droits de l'Homme et les experts des procédures spéciales. Ajoutant toutefois que, sur la question des sanctions, la France privilégie une approche unifiée au niveau de l'Union européenne, il lui demande par conséquent de quelle manière il entend convaincre ses homologues européens d'œuvrer en ce sens et de concert contre les exactions commises à l'encontre de la population ouïghoure.

Question n° 18117 adressée à M. le ministre de l'Europe et des affaires étrangères publiée le 08/10/2020

Questions ecrites

Retour en haut de la page