Alternative content

Get Adobe Flash player

 

 

  

Report du remboursement des prêts étudiants

M. Yves Détraigne souhaite appeler l'attention de M. le Premier ministre sur l'inquiétude grandissante de dizaines de milliers de jeunes diplômés. En effet, du fait de la crise, ils devront, dès la rentrée 2020, commencer à rembourser leur prêt étudiant alors qu'ils n'auront, pour la plupart, pas trouvé d'emploi et, par conséquent, pas de revenu. Ces jeunes, issus de familles modestes, se sont endettés sur 4, 5 ou 10 ans, parce que leurs parents ne pouvaient pas les aider... Alors qu'ils sont ingénieurs, sortent fraîchement d'école de commerce, sont diplômés d'université, ils devront sans doute, dans la conjoncture actuelle, se contenter de « petits boulots » n'ayant rien à voir avec leurs compétences, qui leur permettront de survivre mais pas de rembourser leurs prêts. Cela signifie que ces dizaines de milliers de jeunes diplômés en 2020 risquent d'être étranglés financièrement et écrasés par des dettes avant leur entrée sur le marché de l'emploi... Il serait donc utile - au vu des circonstances exceptionnelles de la crise sanitaire et économique - que les banques acceptent de repousser d'un an le début du remboursement des prêts étudiants pour ces diplômés. Par conséquent, il lui demande s'il entend soutenir les jeunes diplômés en travaillant en ce sens avec les établissements bancaires.

Question n° 17497 adressée à M. le Premier ministre publiée le 30/07/2020

Questions ecrites

Retour en haut de la page