Alternative content

Get Adobe Flash player

 

 

  

Violences à l'issue de la manifestation féministe du 7 mars 2020

M. Yves Détraigne souhaite appeler l'attention de M. le ministre de l'intérieur sur les heurts qui se sont déroulés à l'issue de la manifestation féministe et pacifiste du 7 mars 2020 à Paris, à l'occasion de la Journée internationale pour les droits des femmes. Il semblerait que, juste avant la fin du parcours déposé, à savoir la Place de la République, les forces de l'ordre aient fait preuve d'une grande brutalité machiste contre les femmes présentes alors même que la manifestation se déroulait comme prévu. De nombreuses vidéos montrent des jeunes femmes gazées sans sommation, attrapées par les cheveux, frappées, traînées dans le métro ; certaines ont même terminé en garde à vue sans raison valable. Le motif de leur interpellation (manifestation non-autorisée) ne tient pas, le préfet de police de Paris ayant confirmé que cette manifestation avait été déclarée dans un communiqué du 8 mars. Considérant que de tels événements n'ont pas leur place dans un Etat de droit comme la France, il lui demande quelles actions il entend entreprendre afin de faire toute la lumière sur cet événement malheureux et s'assurer que ça ne se reproduise plus.

Question n° 14808 adressée à M. le ministre de l'intérieur publiée le 19/03/2020

Questions ecrites

Retour en haut de la page