Alternative content

Get Adobe Flash player

 

 

  

Évolution de parcoursup

M. Yves Détraigne souhaite appeler l'attention de M. le ministre de l'éducation nationale et de la jeunesse sur le rapport, rendu en février 2020 par la Cour des comptes, sur l'opacité qui entoure les critères de sélection des lycéens dans « parcoursup », plateforme d'admission post-bac pour l'entrée dans les études supérieures. En effet, après un an d'enquête sur les pratiques des universités, les rapporteurs de la Cour des comptes demandent que soient rendus publics les algorithmes locaux utilisés par les commissions d'examen, et ce, pour l'ensemble des formations. Ils considèrent que le fonctionnement de ces commissions est marqué par une forte hétérogénéité, et jugent que les classements sont de plus en plus automatisés et leurs paramètres parfois contestables. Le rapport de la Cour demande également une anonymisation du lycée d'origine et que soit introduit un critère plus objectif fondé sur l'écart de notations existant dans un établissement entre la moyenne au contrôle continu en terminale et les résultats obtenus au baccalauréat. Considérant que ces observations négatives s'ajoutent à celles déjà formulées par les syndicats du supérieur, le Défenseur des droits et les parlementaires, il est souhaitable de remédier au défaut de transparence soulevé par le fonctionnement de la plateforme d'admission post-bac pour l'entrée dans les études supérieures des lycées. Par conséquent, il lui demande de quelle manière il entend remédier à l'opacité du processus de classement des dossiers des candidats et répondre aux propositions d'évolutions faites par la Cour des comptes.

Question n° 14634 adressée à M. le ministre de l'éducation nationale et de la jeunesse publiée le 05/03/2020

Questions ecrites

Retour en haut de la page