Alternative content

Get Adobe Flash player

 

 

  

Opacité des tarifs de train

M. Yves Détraigne souhaite appeler l'attention de M. le secrétaire d'État, auprès de la ministre de la transition écologique et solidaire, chargé des transports sur l'enquête publiée par l'association 60 millions de consommateurs sur les tarifs opaques de la SNCF suite à l'analyse du prix de plus de 2 800 trains sur trente trajets entre grandes villes à travers la France et dix dates différentes (en semaine et en week-end). La SNCF bénéficie d'une large autonomie dans la fixation des prix des billets TGV. Elle doit juste respecter le plafond tarifaire homologué par l'État pour chaque trajet. En dessous de ce montant maximum, la SNCF peut faire varier la facture à sa guise, ou presque, selon la date du voyage et la date de l'achat, mais également en fonction de la demande. Or, selon l'association de consommateurs, la méthode de tarification dynamique recèle une grande part d'opacité, notamment sur les grandes lignes. En moyenne, les tarifs sont souvent supérieurs à 50 % du maximum autorisé. Pour certaines lignes, les tarifs dépassent les deux tiers du plafond pour les trajets. Il s'agit notamment des prix entre Dijon et Paris, entre Grenoble et Paris et entre Reims et Paris. L'association dénonce, par conséquent, une grande variabilité des tarifs sur un même trajet, avec un différentiel qui peut aller de un à onze et précise qu'il est de plus en plus compliqué d'obtenir des tarifs réduits avec les cartes de réduction de la SNCF, ces dernières n'étant pas valables sur les Ouigo ni les TER. D'après cette enquête, un trajet en TGV entre Aix-en-Provence et Paris peut coûter, le week-end, entre 25 et 116 euros, pour une place en seconde classe sans carte de réduction. Considérant que ce manque de transparence sur les montants des billets de train lié à la flexibilité tarifaire nuit à l'entreprise et décourage les potentiels usagers de ce mode de transports, il lui demande d'intervenir afin que soit améliorée la politique tarifaire de la SNCF.

Question n° 14633 adressée à M. le secrétaire d'État, auprès de la ministre de la transition écologique et solidaire, chargé des transports publiée le 05/03/2020

Question écrite n° 17800 publiée le 10/09/2020 - Rappelle la question 14633

M. Yves Détraigne rappelle à M. le ministre délégué auprès de la ministre de la transition écologique, chargé des transports les termes de sa question n°14633 posée le 05/03/2020 sous le titre : " Opacité des tarifs de train ", qui n'a pas obtenu de réponse à ce jour.

En attente de réponse du Ministère auprès de la ministre de la transition écologique - Transports

Questions ecrites

Retour en haut de la page