Alternative content

Get Adobe Flash player

 

 

  

Origine du miel

M. Yves Détraigne appelle l'attention de M. le ministre de l'économie et des finances sur l'opacité concernant l'origine des miels consommés en France. Selon l'union nationale de l'apiculture française, ceux-ci sont à 80 % importés. Or, pour les miels dits « mélangés », la réglementation permet actuellement une mention « origine UE-non UE » relativement floue. Dans les cas extrêmes, un mélange contenant 99 % de miel chinois et 1 % de miel français peut tout à fait se retrouver dans les rayons des magasins français étiqueté « France, Chine ». Nos partenaires européens, l'Italie, la Grèce et plus récemment l'Espagne ont d'ores et déjà modifié leur réglementation en la matière. Aussi, il lui demande s'il entend, en concertation avec son homologue de l'agriculture et de l'alimentation, prendre des mesures réglementaires afin de garantir la précision de la quantité de miel d'origine européenne dans un mélange. 

Question n° 10983 adressée à M. le ministre de l'économie et des finances publiée le : 20/06/2019 

Questions ecrites

Retour en haut de la page