Alternative content

Get Adobe Flash player

 

 

  

Développement du Nutri-Score


M. Yves Détraigne appelle l'attention de Mme la ministre des solidarités et de la santé sur l'usage du « Nutri-Score » alors que plusieurs associations de consommateurs européens viennent de lancer une pétition pour demander à la Commission européenne de rendre obligatoire cet étiquetage nutritionnel sur les produits alimentaires. Ce système d'étiquetage, basé sur cinq lettres (A, B, C, D, E) et un code couleurs, du vert au rouge, selon la qualité nutritionnelle de l'aliment, est mis en place en France depuis l'automne 2017, mais de façon facultative, ainsi qu'en Belgique et en Espagne. Les associations de consommateurs considèrent que la mauvaise qualité nutritionnelle d'un trop grand nombre d'aliments industriels est une des principales causes du taux élevé d'obésité, de maladies cardio-vasculaires et de diabète. Elles regrettent une trop grande complexité des tableaux figurant sur les emballages. Considérant que le Nutri-Score semble être un étiquetage nutritionnel simplifié et plutôt efficace visuellement pour aider les consommateurs dans leurs achats de produits alimentaires, il lui demande si le Gouvernement entend, d'une part, rendre cet étiquetage obligatoire en France et, d'autre part, convaincre ses partenaires européens.

Question n° 10801 adressée à Mme la ministre des solidarités et de la santé publiée le : 13/06/2019 

Questions ecrites

Retour en haut de la page