Alternative content

Get Adobe Flash player

 

 

  

Disparition des insectes

M. Yves Détraigne appelle l'attention de M. le ministre d'État, ministre de la transition écologique et solidaire, sur la disparition des insectes et ses conséquences. Selon une étude australienne publiée début 2019 dans la revue « Biological Conservation », le taux d'extinction des insectes serait huit fois supérieur à celui des autres espèces animales et 40 % des espèces d'insectes seraient déjà en déclin dont, parmi les plus touchées, les papillons, les abeilles, les fourmis, mais aussi les scarabées ou les coccinelles. Cette publication, menée par des chercheurs des universités de Sydney et du Queensland, en Australie, constitue le premier rapport mondial sur l'évolution des populations d'insectes. Des effondrements de populations d'insectes ont été observés partout sur la planète. Le phénomène est général puisqu'on l'observe aussi bien en Australie qu'en Allemagne, à Porto Rico qu'en France. Cette disparition est loin d'être anodine car elle a des conséquences directes sur la faune et la flore. En effet, les insectes sont des acteurs essentiels de la biodiversité, car ils sont à la base de très nombreux écosystèmes naturels. Leur disparition ne manquerait pas d'avoir des conséquences catastrophiques à la fois sur les autres espèces qui s'en nourrissent (oiseaux, reptiles, amphibiens, etc.) et seraient menacées à leur tour, mais aussi sur nos productions et régimes alimentaires. Le comité français de l'union internationale pour la conversation de la nature (UICN) explique qu'il y a un désamour vis-à-vis des insectes du fait de quelques espèces qui mangent nos récoltes, qui piquent, ou qui transportent des maladies… et précise que l'origine de ce problème planétaire ne fait guère de doute : la pollution mais aussi l'urbanisation et la déforestation sont dévastatrices pour les insectes. Face à cette menace majeure sur la biodiversité, il lui demande de quelle manière il entend oeuvrer afin de redonner de l'espace aux insectes.

Question n° 09102 adressée à M. le ministre d'État, ministre de la transition écologique et solidaire publiée le : 21/02/2019 

Questions ecrites

Retour en haut de la page