Alternative content

Get Adobe Flash player

 

 

  

Préservation des sites classés par l'Unesco au patrimoine mondial de l'Humanité

M. Yves Détraigne appelle l'attention de M. le ministre d'État, ministre de la transition écologique et solidaire sur le développement de l'éolien terrestre au regard des territoires accueillant un site classé par l'Unesco . En effet, le département de la Marne a eu la chance, il y a quelques années, de voir inscrit au patrimoine mondial de l'humanité ses « Coteaux, maisons et caves de champagne ». Dès l'évaluation de la proposition d'inscription de ce projet présentée par la France, l'Unesco a souligné l'importance de déterminer l'impact spécifique et l'effet cumulé des parcs éoliens existants et à venir dans les paysages concernés par cette inscription. À l'époque l'État s'est engagé, à prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer la protection desdits paysages dans le cadre règlementaire prévu en matière d'impacts des projets éoliens. La mission de l'Unesco étant d'encourager à la préservation du patrimoine culturel et naturel des sites classés, le développement de parcs éoliens terrestres dans l'aire d'influence paysagère peut donc entraîner des réticences pour le maintien desdits sites dans ce label. Considérant l'intérêt, pour la France, de rayonner à l'étranger grâce à ses sites remarquables, il lui demande de bien vouloir acter l'incompatibilité des projets d'éoliens terrestres dans un périmètre suffisamment large autour des territoires des sites classées au patrimoine mondial de l'Humanité afin de les préserver au mieux de tout risque de déclassement.

Question n° 05318 adressée à M. le ministre d'État, ministre de la transition écologique et solidaire publiée le 31/05/2018 

Questions ecrites

Retour en haut de la page