Alternative content

Get Adobe Flash player

 

 

  

Situation des établissements pénitentiaires

M. Yves Détraigne attire l'attention de Mme la garde des sceaux, ministre de la justice, sur la situation inquiétante des prisons. Les gardiens de prison entrent dans leur deuxième semaine de mobilisation et semblent clairement déterminés à poursuivre l'épreuve de force, puisqu'une trentaine d'établissements pénitentiaires sont bloqués à la suite d'une série d'agressions dans plusieurs établissements. Ils dénoncent des conditions de travail extrêmement difficiles et jugent leur profession dangereuse, mal payée et mal considérée. Ce n'est malheureusement pas une situation nouvelle : les prisons cumulent trop souvent surpopulation carcérale, sous-effectif, vétusté des bâtiments et un niveau sans commune mesure de violence entre détenus et contre le personnel pénitentiaire. En août 2016, la contrôleuse générale des lieux de privation de liberté indiquait que les prisons françaises étaient des « cocottes-minute » et que la surpopulation avait des conséquences catastrophiques. Force est de constater qu'à ce jour, la situation ne s'est toujours pas améliorée. Considérant qu'il est essentiel que la sécurité et le fonctionnement des établissements pénitentiaires soient assurés, il lui demande de bien vouloir l'informer des mesures actuellement proposées pour débloquer la situation. 


Question n° 02952 adressée à Mme la garde des sceaux, ministre de la justice publiée le 01/02/2018 

Questions ecrites

Retour en haut de la page