Alternative content

Get Adobe Flash player

 

 

  

Registre France greffe de moelle

M. Yves Détraigne appelle l'attention de Mme la ministre des solidarités et de la santé sur le manque de donneurs de moelle osseuse en France. En effet, notre pays compte moins de 300 000 inscrits au registre France greffe de moelle (RFGM) contre, par exemple, 3,5 millions en Allemagne. Pourtant, toutes les personnes en parfaite santé, de 18 à 50 ans révolus, peuvent s'inscrire sur ce registre des donneurs volontaires. Or, le remplacement d'une moelle osseuse malade, ne produisant plus de cellules souches hématopoïétiques, par une moelle osseuse saine prélevée chez un donneur compatible, permet de guérir des patients souffrant de maladies graves du sang, comme certaines leucémies par exemple. Et ce don est simple et non douloureux puisque le plus souvent, on a recours à un prélèvement dans le sang, par aphérèse. Il paraît donc indispensable que de nouveaux donneurs s'inscrivent chaque année pour améliorer quantitativement et qualitativement ce registre qui permet d'identifier un donneur compatible. Considérant que c'est aux pouvoir publics de promouvoir le don de moelle osseuse, il lui demande donc de quelle manière elle entend sensibiliser de nouveaux publics à l'intérêt de s'inscrire sur le registre.

Question n° 02400 adressée à Mme la ministre des solidarités et de la santé publiée le : 07/12/2017

Questions ecrites

Retour en haut de la page