Alternative content

Get Adobe Flash player

 

 

  

Pouvoir d'achat et protection sociale des retraités de l'artisanat

M. Yves Détraigne appelle l'attention de M. le ministre de l'économie et des finances sur les vives inquiétudes de la fédération nationale des associations de retraités de l'artisanat (FENARA) concernant leur pouvoir d'achat et leur protection sociale. En effet, il reste sans réponse à sa saisine postale en date du 5 juillet 2016 qu'il avait adressée à la secrétaire d'État chargée du commerce, de l'artisanat, de la consommation et de l'économie sociale et solidaire. Dans celle-ci, il relayait la demande de cette fédération que soit mis fin au gel de leurs pensions aux échéances d'octobre 2016, celles-ci n'ayant pas été revalorisées depuis avril 2013. Aujourd'hui, dans une lettre ouverte au président de la République, les responsables de la FENARA dénoncent le nouveau gel des pensions de retraite de base, le 1er octobre, alors que toutes les dépenses de la vie courante continuent d'augmenter. Ils demandent que les pensions soient revalorisées en fonction des salaires, comme cela était le cas avant la réforme de 1993, et précisent que lier l'évolution des retraites aux salaires permettrait une vraie solidarité entre actifs et retraités. Rappelant que la baisse de la consommation des retraités freine un peu plus encore la croissance, il lui demande si le Gouvernement entend enfin répondre aux préoccupations des retraités de l'artisanat.

Question n° 23837 adressée à M. le ministre de l'économie et des finances publiée le : 10/11/2016 

Questions ecrites

Retour en haut de la page